Bienvenue chez CENTURY 21 Infinity, Agence immobilière LACROIX ST OUEN 60610

Un été en BD à Compiègne !

Publiée le 26/08/2020

Dans le cadre de l’Année de la bande dessinée, le musée Antoine Vivenel et le Mémorial de l’internement et de la déportation organisent conjointement à partir du 18 juillet des expositions de planches originales d’auteurs contemporains sur le thème de l’histoire. Des objets issus des collections des musées et du Mémorial de Compiègne ainsi que d’autres institutions patrimoniales complèteront les parcours de visite, tout en faisant écho aux dessins exposés.

Au Centre Antoine Vivenel - Du 18 juillet au 18 octobre 2020

17, rue James de Rothschild

  • Rahan et la Préhistoire

Pour fêter les 50 ans de la naissance du héros iconique Rahan, dont le récit se déroule à l’époque d’une préhistoire de fiction, le musée Antoine Vivenel a choisi de s’associer avec la galerie Huberty & Breyne pour présenter une sélection d’une quarantaine de planches originales de Rahan réalisées durant la décennie 1969-1979.

Au Mémorial de l’internement et de la déportation - Du 18 juillet au 31 octobre 2020

2bis, avenue des Martyrs de la Liberté

Le Mémorial de l’internement et de la déportation propose deux expositions mettant en avant le travail de deux auteurs contemporains sur le thème de la Seconde Guerre mondiale et de la déportation.

  • Le Rapport W de Gaétan Nocq

Au travers de son très bel album Le Rapport W, Gaétan Nocq raconte les 947 jours d’enfer de Witold Pilecki, capitaine de cavalerie, membre de l'Armée secrète polonaise, et interné au camp d'Auschwitz, dont une trentaine de planches originales et ses carnets préparatoires seront présentés, en partenariat avec la galerie Daniel Maghen.

  • La Déconfiture de Pascal Rabaté

Pascal Rabaté, auteur de bande dessinée et cinéaste (Les Petits RuisseauxNi à vendre ni à louer), présente les planches originales - et pour certaines inédites – de son album La Déconfiture. En juin 1940, c’est la débâcle de l’armée française et l’exode pour de nombreux civils. À travers le destin d’un simple bidasse, l’auteur raconte les jours qui virent la reddition de l’armée.

 

Notre actualité